Sulfate de cuivre : dangereux pour votre piscine ? On vous explique

sulfate de cuivre piscine

Le sulfate de cuivre est généralement utilisé pour lutter contre l’apparition des algues dans une piscine. Pourtant, ce produit peut présenter un danger pour la santé des baigneurs. C’est d’ailleurs pour cette raison que le bon dosage doit impérativement être respecté et le traitement n’est à faire qu’une seule fois par an. Si la piscine est particulièrement sale, le dosage peut être augmenté mais ce n’est conseillé que si le cas est extrême. Le sulfate de cuivre n’est pas vraiment dangereux pour la piscine elle-même mais il peut l’être pour les personnes qui y nagent.

Le sulfate de cuivre, c’est quoi ?

C’est un produit anti-algues très puissant souvent présenté sous forme de poudre bleue. C’est aussi un pesticide aux propriétés fongicides et bactéricides. Ainsi, son utilisation est très répandue dans le domaine de l’agriculture, notamment la viticulture. Mais il est également utilisé pour prévenir la formation d’algues dans les piscines. À noter que les produits azurants optiques ont tous un faible taux de sulfate de cuivre. Le produit est disponible dans les drogueries

Comment utiliser le sulfate de cuivre pour traiter l’eau de piscine ?

La France est l’un des pays encore accro au traitement anti-algues au sulfate de cuivre. Il s’agit d’une astuce de grand-mère qui fonctionne à merveille mais le hic est qu’il peut causer des effets secondaires peu agréables pour les humains. Pour éviter ce genre de souci, il faut en connaître la bonne utilisation et éviter à tout prix un mauvais dosage.

Les professionnels conseillent de verser entre 0,3 et 0,5 g/m³ de sulfate de cuivre dans l’eau de piscine avant la mise en hivernage. De cette façon, tous les risques seront écartés. Encore une fois, c’est un traitement de piscine à ne surtout pas faire de manière fréquente. Si votre bassin est envahi par une grosse colonie d’algues, la dose peut atteindre 1 g/m³ mais pour cela, il faut demander l’avis d’un spécialiste.

L’ajout de sulfate de cuivre permet de réduire la quantité de chlore pour entretenir votre piscine. En revanche, son utilisation est plus rare contrairement à celle des autres désinfectants comme le chlore, le brome, l’oxygène actif, etc. Notez bien que le sulfate de cuivre vient à bout les algues mais n’a aucun effet sur les micro-organismes et les virus. C’est la raison pour laquelle il ne suffit pas pour traiter parfaitement l’eau de votre piscine. Il possède une action de floculant qui aide à rendre l’eau plus claire.

La manipulation du sulfate de cuivre nécessite un maximum de précaution. Il faut effectivement mettre des gants et des lunettes de protection. Évitez d’inhaler le produit pour ne pas risquer une irritation des yeux et de la gorge.

Le sulfate de cuivre est-il vraiment dangereux pour la santé ?

La toxicité de cet algicide pour l’homme est assez faible. Vous ne serez pas en danger avant d’ingérer 50 litres d’eau à 1mg/l. Si par le plus grand des hasards vous ingurgitez cette qualité astronomique, vous souffrirez de diarrhées aigües et de fortes nausées. Cependant, le sulfate de cuivre est corrosif et peut d’irriter les yeux et la gorge s’il est trop concentré dans l’eau de piscine. Sur le long terme, cet effet peut s’aggraver, d’autant que le cuivre a tendance à s’accumuler dans les tissus. À faible dose, vous ne courrez aucun risque mais il est quand même important de savoir que si vous abusez de ce produit anti-algues, les effets secondaires peuvent êtres gênants.

2 Comments

Leave a Comment