Piscine au sel : comment ça fonctionne ? Les avantages et inconvénients

piscine au sel

Avez-vous déjà entendu parler de la piscine au sel ? Il s’agit d’une belle alternative à l’habituelle piscine au chlore. C’est une méthode utilisée pour désinfecter l’eau du bassin. Bien qu’elle ne soit pas encore très répandue, elle apporte de nombreux avantages. Avoir une eau de piscine claire et saine tout au long de l’année sans avoir à y consacrer beaucoup de temps est le rêve de nombreuses personnes. Un rêve qui peut se réaliser avec cette solution au sel.

Le mode de fonctionnement d’une piscine au sel

Cette technique fait appel à l’électrolyse du sel pour une automatisation du traitement de l’eau. Il faut donc installer un électrolyseur, un appareil fabriqué à partir de plaques de titane polarisées par un courant de basse tension à la sortie du filtre de la piscine. Il faut aussi verser du sel marin composé de soude et de chlore dans l’eau qui passe par la suite dans l’électrolyseur. Ce dernier se charge alors de la décomposition du sel pour le transformer en hypochlorite de sodium et en chlore naturel.

Le chlore naturel obtenu est tout aussi efficace que le chlore chimique pour exterminer les algues, les germes et toutes les bactéries qui s’incrustent dans le bassin avant de redevenir sel par exposition aux UV. L’électrolyseur traite de nouveau l’eau salé pour reproduit du chlore qui se retransforme en sel et ainsi de suite. Le sel connaît ainsi un cycle perpétuel qui consiste en un processus d’échange où l’énergie électrique est transformée en énergie chimique.

Ce mode de traitement nécessite l’application d’une tension électrique continue entre 2 électrodes dont une cathode et une anode. Les ions négatifs migrent alors vers la cathode tandis que les ions négatifs se déplacent vers l’anode. Pour faire simple, l’électrolyseur peut transformer le sel en chlore actif sans que vous n’ayez à ajouter un produit chimique. De plus, il est programmé pour recycler le sel marin à l’infini. Le chlore produit par l’appareil est un puissant oxydant capable de désinfecter l’eau et éliminer toutes les matières organiques et les agents polluants de la piscine.

Comment installer un électrolyseur ?

L’équipement s’installe en aval, à la fin du circuit de filtration. Il est toujours doté d’un détecteur de débit pour stopper la marche automatiquement en cas d’absence d’eau dans le circuit. Il est impératif de poser le contrôle de l’appareil et l’alimentation électrique dans le local technique pour un bon fonctionnement. Par ailleurs, l’électrolyseur doit être relié à la terre afin de prévenir les risques d’électrocution. Laissez tourner la filtration durant 24 heures à la mise en route de l’équipement. Ainsi, l’eau sera bien brassée et les risques de surtensions seront éliminés.

À noter qu’un électrolyseur est toujours constitué d’un corps de cellule à placer sur le circuit de filtration, d’électrodes en forme de plaques ou de grilles et d’un coffret électrique servant à régler et à diffuser le chlore naturel dans le bassin. Les électrodes sont globalement à changer tous les 3 à 4 ans à cause de l’oxydation.

Quel est le bon dosage du sel ?

Tout dépend du modèle d’électrolyseur que vous avez. Dans tous les, le dosage qu’il faut pour le sel sera toujours mentionné dans la notice. En général, il est compris entre 2,5 à 5 grammes par litre d’eau. Le taux de salinité reste donc très faible. L’eau de votre piscine sera 7 à 10 fois moins salée que la mer. Et pour qu’une boisson soit qualifiée de salée, il faut quand même qu’elle contienne au moins 12 g de sel par litre.

Puisque le cycle de la transformation du sel en chlore et la recombinaison automatique du chlore en sel se perpétue, vous n’aurez pas à rajouter du sel. En tout cas, vous n’aurez pas à le faire aussi souvent que pour un traitement au chlore chimique. Un nouvel apport peut être nécessaire lorsque le taux de salinité baisse mais ce n’est qu’une opération périodique. Les facteurs qui peuvent diminuer la quantité de sel sont la pluie, le nettoyage du filtre et le changement d’eau.

Il suffit donc de vérifier l’eau une ou deux fois par an. Pour ce faire, procurez-vous de bandelettes d’analyse comme celles d’Aquacheck Salt. Vous pouvez aussi acheter un testeur électronique de sel si vous préférez. Avant de tester l’eau, faites marcher la filtration au moins 4 heures afin qu’elle soit bien homogénéisée.

Les avantages d’une piscine au sel

C’est une solution de traitement de piscine très abordable. Il est vrai que l’électrolyseur peut être onéreux (entre 600 € et 2 000 € selon le modèle et la marque), mais le sel ne coûte presque rien. De surcroît, il n’en faut pas beaucoup pour désinfecter l’eau de votre bassin. Ainsi, ce type de traitement reste plus économique sur le long terme.

Ce n’est pas tout, la méthode est écologique et saine. Le chlore naturel n’émet pas d’odeur et ne cause aucune allergie. Elle s’applique également à toutes les piscines sans exception. La facilité d’utilisation est un autre point positif.

Leave a Comment