Ph de ma piscine est trop bas : comment le remonter ?

ph piscine trop bas

Le terme « pH » est assez courant dans le domaine de la chimie moderne. C’est le diminutif de « potentiel hydrogène » qui est devenu une indication-référence pour déterminer le caractère d’une solution. En effet, cet élément de mesure permet précisément de connaître le niveau d’acidité ou de basicité de cette dernière. Dans le cas de la piscine, la qualité de l’eau a toujours été un élément essentiel puisqu’elle impacte directement le confort et la santé des usagers, mais également l’état du bassin lui-même. Il est donc important de maintenir son pH en constante condition d’équilibre. Cependant, avec les divers produits mélangés à la flotte et les facteurs externes, il arrive que le niveau baisse et qu’il faille le remonter. Mais comment s’y prendre ?

Qu’est-ce qui a fait baisser le pH de ma piscine ?

Face aux variations du pH d’une piscine, le premier réflexe consiste souvent à appliquer les conseils indiqués dans les manuels ou autres supports du même genre afin de régler le problème. Et pourtant, on peut beau avoir réussi à résoudre la situation, tant que les facteurs à l’origine de la baisse ou de la hausse sont toujours là, on reviendra toujours à la case départ. Il est donc primordial de connaître les causes des altérations avant même de songer à une éventuelle solution.

Ainsi, dans le cas d’une baisse, la nature de l’eau est un aspect important. Dans certaines régions, la teneur en calcaire influence la dureté de celle-ci et peut fortement entraîner un déséquilibre du niveau du pH. En outre, il faudra également tenir compte des impuretés présentes ou encore du mode de désinfection adopté. Le potentiel hydrogène peut varier en fonction du fait que c’est le chlore ou le brome qui intervient efficacement dans le traitement de l’eau. Enfin, la baisse de la valeur du pH est souvent une situation courante durant le mois qui suit la mise en eau de la piscine.

Comment remédier à cette situation ?

Pour rehausser un pH faible, la solution consiste à utiliser un « produit pH plus ». Il s’agit d’un mélange spécialement conçu pour rééquilibrer le niveau d’acidité de l’eau de la piscine. Il est généralement disponible sous forme de granulés à diluer ou de liquide que l’on peut verser directement dans le bassin. Bien sûr, avant d’utiliser ce régulateur chimique, il est primordial de bien connaître la valeur du potentiel hydrogène de l’eau puisque le dosage du pH + peut varier selon la situation.

Pour ce faire, le plus simple est d’utiliser les kits d’essai ou bandelettes test prévues à cet effet. Actuellement, il est possible d’avoir des équipements digitaux qui facilitent l’analyse. La régulation du pH se fait pratiquement de manière automatique avec ces outils modernes. Mais pour les propriétaires qui souhaitent opérer manuellement, il est important de rappeler que le dosage recommandé est de 100g de pH + si on veut remonter le niveau de 0,1 pour une piscine de 10 m3. Il est à noter que la valeur idéale du pH de la piscine doit se situer aux alentours de 7 (solution neutre). En France, le taux recommandé est de 7.4.

Pourquoi est-ce si important de remonter le pH de la piscine ?

Pour rappel, l’état du pH impacte directement la qualité de l’eau. Un niveau trop faible implique l’ajout d’une quantité importante de chlore qui peut, avec le temps, entraîner une coloration (brune ou noire) désagréable de l’eau. En outre, il y a les risques de corrosion de la pompe à chaleur et de prolifération des algues. Pour finir, en ce qui concerne la santé des usagers, cette situation peut être à l’origine de certaines maladies de la peau.

Notez l\'article

Leave a Comment