Catastrophe : alors même que l’été approche, votre piscine commence à verdir. La couleur de l’eau ressemble alors à s’y méprendre à ce que l’on pourrait trouver dans les marécages, ce qui, bien sûr, ne donne absolument pas envie d’y plonger. Toutefois, selon la taille de votre piscine, vider l’intégralité du bassin pour le nettoyer, puis le reremplir à nouveau s’avérera non-seulement onéreux, mais prendra également un certain temps.

Nous vous dévoilons donc ici en 3 étapes très simples comment nettoyer votre piscine de fond en comble et la traiter afin de pouvoir la purifier entièrement. Et très vite y refaire un plongeon !

Première étape : la récolte des dépôts

La piscine verte n’a pas simplement cette couleur à cause de la modification de sa composition. Le principal agent responsable, ce sont bien sûr les algues et autres dépôts qui ont rapidement proliféré, jusqu’à donner cette couleur verdâtre. Il est donc important de s’en débarrasser afin de détruire à la source la racine de l’eau verte.

Occupez-vous donc d’abord des dépôts localisés au fond du bassin. Il est probable que vous ne puissiez pas voir ce que vous êtes en train de faire, étant donné que l’eau verte est particulièrement opaque, mais cela ne change rien. A l’aide d’une épuisette, passez à la récolte en raclant méthodiquement le fond de votre piscine. Vous pouvez également vous servir d’un aspirateur pour piscine dédié à cette tâche ou, encore mieux, d’un robot ! Notez que l’eau sale que vous récupérerez devra partir au total égout, et non pas dans vos filtres afin d’éviter qu’ils ne s’encrassent.

Deuxième étape : le nettoyage des filtres

En même temps que vous procéderez au nettoyage du bassin, vos filtres vont obligatoirement s’encrasser, étant donné que l’eau sale se dirigera également vers eux. Pensez donc à les vider régulièrement, voire à changer les cartouches pour les filtres avec cartouche.

Nos conseils pour un bassin encore plus propre !

Voici quelques conseils qu’il vous est recommandé d’appliquer en sus des étapes précédentes, afin d’améliorer encore davantage la qualité de votre nettoyage.

  • Occupez-vous de vos parois directement : ce n’est pas parce que vous avez nettoyé votre bassin que des résidus ne resteront pas sur vos parois, ce qui peut causer une prolifération future. A l’aide d’un balai brosse, entreprenez donc de nettoyer toutes vos parois et façades.
  • Vérifiez le niveau de l’eau : en même temps que vous allez retirer les dépôts du bassin, vous allez laisser davantage d’espace à l’eau, et le niveau va donc logiquement baisser. Pensez donc à réajuster le niveau de l’eau jusqu’à au moins atteindre les skimmers et éviter que ceux-ci ne s’usent à rien.
  • Vérifiez le niveau du pH : il est essentiel que votre piscine respecte un pH adapté au traitement qui lui est réservé. Pour un traitement au brome ou au chlore, visez à maintenir un pH entre 7,2 et 7,6, notamment pour préserver de la prolifération de bactéries tout en protégeant votre peau. Lisez notre article spécial à ce propos pour découvrir quel pH est le plus adapté pour une piscine, et comment le maintenir à de bons niveaux !

Troisième étape : le traitement de la piscine

Maintenant que tous les dépôts responsables de l’eau verte ont été éliminés, il reste une action importante : nettoyer l’eau en elle-même ! Vous allez rapidement découvrir que vous n’avez en effet pas besoin de vider le bassin.

Il est important de garder à l’esprit que le traitement doit être adapté au traitement habituel de la piscine afin d’éviter tout souci d’incompatibilité. Pour les piscines traitées au brome ou au chlore, vous trouvez des traitements au brome / au chlore adaptés à l’eau verte. Si votre piscine est particulièrement affectée, vous pouvez également utiliser le peroxyde d’hydrogène, aussi connu sous le nom d’oxygène actif liquide. Une fois placé dans les buses de refoulement, ce produit crée un véritable choc nettoyant.

Nos conseils pour une eau encore plus propre !

En plus des étapes précédentes, quelques solutions vous permettent de détoxifier encore davantage votre eau verte.

  • Pour les piscines dans un état de dégradation assez avancé, vous pouvez combiner les solutions chocs, tout en prenant garde à toujours respecter la compatibilité avec le traitement de base. Ainsi, vous pouvez combiner brome ou chlore avec l’oxygène actif liquide pour un nettoyage plus en profondeur.
  • Si vous notez une présence importante d’algues, certains produits sont algicides et se trouveront spécifiquement dans le traitement de l’eau verte. Cela peut être intéressant si vous craignez que les résidus restants puissent provoquer une nouvelle prolifération à l’avenir.
  • Si vous manipulez de l’oxygène actif liquide, soyez particulièrement prudent car il s’agit d’un produit à la fois agressif et corrosif.

Et le nettoyage de la piscine dure combien de temps ?

La question du nettoyage dépendra intégralement de votre perfectionnisme et de la taille de votre piscine. En revanche, pour le traitement de l’eau, nous pouvons vous donner des informations plus précises.

  1. Avec un traitement choc simple (brome ou chlore), comptez seulement quelques heures.
  2. Avec un traitement combiné (brome ou chlore ET oxygène actif liquide), comptez quelques heures également.
  3. Avec un traitement à l’oxygène actif liquide uniquement, comptez environ 48 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *