Le local technique pour la piscine : tout savoir

local technique piscine

La construction d’une piscine est un projet complexe qui demande d’être prévenant. Si les propriétaires pensent toujours à l’implantation du bassin et à toutes les tâches qui y sont liées, certains d’entre eux oublient que l’installation d’un local technique est tout aussi importante. C’est même crucial pour faciliter l’entretien de votre future piscine. Pour vous familiariser avec cette installation, suivez ce guide complet.

Local technique de piscine : de quoi s’agit-il ?

Commençons par la définition du local technique qui est un espace dédié aux éléments de filtration et d’entretien de la piscine. En général, on y range la pompe, les filtres, les équipements de traitement ainsi que le système de chauffage de l’eau. Comme vous devriez le savoir, ce sont des éléments essentiels à la piscine. Il convient donc de les mettre à l’abri de l’humidité, de la chaleur et de toutes les agressions extérieures, d’où l’utilité d’un local technique.

En plus d’abriter les équipements et les accessoires d’entretien de la piscine, il permet d’y accéder plus facilement et plus rapidement. En l’occurrence, le premier rôle du local technique est d’héberger la pompe de filtration de votre piscine. C’est un appareil aussi important que délicat qui a besoin d’être gardé au sec à tout moment. Mais le local accueillera également d’autres éléments que vous pourrez réunir et surveiller au même endroit. En un mot, c’est un lieu de rangement pour vos affaires de piscine. Son prix va de 400 € à 5 000 € selon le système choisi.

Que ranger dans votre local technique pour piscine ?

Comme il est déjà mentionné plus haut, le local technique sert à stocker les éléments suivants :

  • la pompe ;
  • les filtres ;
  • le système de chauffage ;
  • l’électrolyseur ;
  • la pompe de pH ;
  • tous les équipements de nettoyage
  • tous les accessoires de votre piscine dont les tongs, la bâche, les bouées, les brassards, les jeux de piscine, etc.

Les différents types de local technique pour  piscine

Il faut savoir qu’il existe 4 types de local technique avec leurs propres avantages et inconvénients.

Local technique hors-sol

Très facile à installer, il permet d’accéder facilement aux commandes de filtration et à la pompe. En revanche, il est souvent à implanter au-dessus du niveau d’eau de la piscine, ce qui implique que la pompe peut parfois avoir du mal à s’amorcer. D’ailleurs, la différence entre le niveau d’eau et la pompe ne doit pas dépasser les 60 cm. Si vous choisissez cette alternative, optez pour une pompe auto-amorçante ou à amorçage automatique.

Local technique enterré ou semi-enterré

Contrairement au système hors-sol, un local technique enterré ou semi-enterré est à implanter en-dessous du niveau d’eau du bassin. La pompe est donc bien amorcée à tout moment est c’est d’ailleurs le principal avantage de ce système. Son grand inconvénient est son manque de praticité. En effet, des vannes sont à prévoir sur l’ensemble des tuyauteries si vous voulez accéder au circuit hydraulique sans devoir faire une vidange partielle ou totale.

Local technique intégré ou contigu

Cette alternative est très répandue car elle ne requiert pas trop d’espace. Le local technique s’intègre entièrement à la structure. Très souvent, il est livré en kit alors, il ne vous reste plus qu’à tout assembler en suivant le mode d’emploi. D’une manière générale, il est à intégrer dans une paroi du bassin ou les escaliers. En clair, c’est le type de local technique le plus facile à mettre en place. Par contre, il faut passer par une petite trappe très discrète pour accéder au système hydraulique. Ce qui rend les opérations d’entretien assez complexes.

Le Pool House ou local technique excentré

Un Pool House est une sorte de petite maison construite spécialement pour stocker les équipements d’entretien et de filtration d’une piscine. Certaines personnes choisissent tout simplement de consacrer une pièce libre de leur maison si elle est se trouve à proximité du bassin. Cette option n’est donc pas l’idéal pour un meilleur accès aux équipements. Mais elle peut héberger un maximum de choses.

Comment choisir l’emplacement d’un local technique pour piscine ?

Tout dépend bien évidemment de la configuration de votre terrain et de l’espace disponible pour recevoir votre local technique. L’idéal est de l’installer dans un coin discret et non loin de la piscine mais ce n’est pas toujours évident de remplir ces deux conditions. La discrétion du local permet de garder un beau jardin verdoyant tandis que la proximité avec la piscine offre une meilleure praticité.

Pour que la pompe puisse fonctionner comme il faut, le local technique ou le Pool House ne doit pas se trouver à plus de 10 mètres du bassin. Les piscinistes professionnels recommandent même de ne pas excéder les 5 m en matière de distance entre les deux installations. Plus le local est loin de la piscine, plus les risques de fuite et de défaillance seront élevés. De plus, cela peut vous coûter très cher car vous serez dans l’obligation d’acheter une pompe plus puissante et plus onéreuse.

À propos du système contigu et du local enterré près de la piscine, les deux sont certes bien esthétiques car très discrets mais présentent malheureusement quelques inconvénients. À chaque intervention, vous devrez vous mettre à genoux. La taille du local est très limitée et ne permet que le stockage du strict minimum. Et surtout, il faut suivre la norme électrique C15-100 si le local technique est implanté à moins de 3,5 m de la piscine. Mais ce système a quand le mérite de réduire les pertes de charge de façon considérable et faciliter toutes les interventions. De plus, il est le moins cher de tous.

Les conditions que doivent remplir un local technique pour piscine

Pour que le matériel de filtration soit bien conservé, il faut concevoir un local technique suivant certaines règles. Il est préférable que sa superficie soit au moins de 5 m² pour une meilleure aération. Il est important qu’il soit à l’abri du vent et de l’humidité. Il vaut mieux que l’accès soit facile pour une question de praticité. Par précaution, posez un siphon au sol et placez la pompe le plus haut possible pour la protéger de tout risque d’inondation.

Notez l\'article

Leave a Comment